Archives du mot-clé travail temporaire

Travail Temporaire

travail temporaire lors de ralentissement d'activité des entreprises.

Travail précis et limité dans le temps, appelé aussi travail intérimaire.
Pour sa réalisation duquel un salarié est embauché par une entreprise de
travail temporaire, qui le met à la disposition de l’entreprise utilisatrice.


Cette dernière peut notamment avoir recours au travail temporaire pour le
remplacement d’un salarié absent (congé maladie, maternité, etc.), dans
l’attente de la prise de fonction d’un nouveau salarié ou pour faire face à
un accroissement temporaire de son activité.

Mais, dans tous les cas, le recours au travail temporaire ne peut avoir pour objet ou pour conséquence de pourvoir de façon pérenne un emploi lié à l’activité habituelle de l’entreprise : dans ce cas, l’entreprise doit embaucher un salarié à durée
déterminée
ou indéterminée.

Il ne peut non plus servir au remplacement des salariés en cas de grève.

La mission du salarié intérimaire prend fin soit au terme fixé par le contrat, soit quand survient un événement prévu par le contrat (retour du salarié absent, fin du contrat avec un client, etc.).


Le travail temporaire s’est beaucoup développé ces dernières années, sous
l’influence des entreprises qui souhaitaient faire face à un surcroît d’activité
sans s’engager contractuellement à l’égard de nouveaux salariés.


L’activité des entreprises de travail temporaire est donc florissante en
période de croissance. Mais, pour les mêmes raisons, l’emploi temporaire
est très sensible à la conjoncture et se rétracte fortement en cas de ralentissement
de l’activité.