Archives par mot-clé : Leadership

Un bon gestionnaire RH, la motivation des collaborateurs, ménagement RH,

Etre un bon RH

Un bon RH doit être à l’écoute de ces collaborateurs et garantir une bonne ambiance de travail, bien-être des collaborateurs, la meilleure gestion RH,
le bien-être de nos collaborateurs compte dans la performance de nos entreprises.

Un bon RH doit être à l’écoute de ces collaborateurs et garantir une bonne ambiance de travail !

Transformation digitale, nouveaux modes de travail, évolution des attentes des salariés, difficultés de recrutement et engagement sociétal, la fonction RH fait face à de nombreux changements. Accentuées par la crise sanitaire du coronavirus, ces tendances, qui devraient se poursuivre en 2022, sont autant d’enjeux à surmonter pour les équipes RH.

1. Tenir compte du bien-être des salariés

Plus qu’un emploi, les salariés cherchent des entreprises dans lesquelles ils se sentent bien et peuvent s’épanouir. Pour répondre à ces attentes, les RH ont plusieurs leviers :

  • aménager les espaces de travail avec du matériel ergonomique, pour améliorer le confort des salariés ;
  • développer la flexibilité dans l’organisation du travail ;
  • mettre en place un management collaboratif ;
  • accompagner les souhaits de mobilité interne ;
  • proposer des formations adaptées ;
  • instaurer des avantages sociaux – conciergerie, crèche, salle de sport, etc.

2. Mettre en place une organisation du travail plus flexible

Avec la crise sanitaire et le développement du télétravail, les équipes RH ont été fortement sollicitées pour repenser l’organisation du travail à distance. Une enquête de la Dares précise cependant qu’une majorité d’entreprises rencontraient en décembre dernier des difficultés pour instaurer le télétravail. 

En 2022, les équipes RH devront donc poursuivre les changements entrepris pour pérenniser le télétravail dans les entreprises (outils numériques, sensibilisation aux risques sur la santé psychologique des salariés en télétravail, etc.).

Plus largement, elles devront réfléchir à la mise en place d’une organisation du travail flexible offrant plus d’autonomie aux salariés dans le choix de leur lieu de travail, mais également dans la gestion de leur temps de travail.

La flexibilité peut avoir de gros avantages et participer au bien être des salariés, assurer un meilleur bien-être, la motivation des salariés.

La flexibilité peut avoir de gros avantages et participer au bien être des salariés !

3. Développer l’attractivité de l’entreprise

Comme les clients, les salariés s’intéressent de plus en plus à la responsabilité sociale et environnementale (RSE) des entreprises. Ils souhaitent intégrer des entreprises qui partagent leurs valeurs et donnent ainsi un sens à leur travail. Les entreprises et les équipes RH ont donc intérêt à développer et à promouvoir leur démarche éco-responsable et leur politique inclusive, via notamment l’obtention de certifications comme « Great Place To Work » ou « Top Employers ».

Mieux coacher ses collaborateurs grâce aux questions ouvertes

Le manager coach est une posture adoptée par le responsable d’une équipe dont le principal but est d’accompagner ses collaborateurs dans leur montée en compétences pour gagner en autonomie et en performance et servir ainsi la vision de l’entreprise.

Le manager coach est une posture adoptée par le responsable d’une équipe dont le principal but est d’accompagner ses collaborateurs dans leur montée en compétences pour gagner en autonomie et en performance et servir ainsi la vision de l’entreprise.

Cette posture est particulière dans la mesure où le manager est appelé à créer les conditions favorables au développement de ses collaborateurs en mobilisant ses qualités personnelles telles que : l’écoute disponible, la bienveillance, le respect de la personne, de ses valeurs et ses croyances, et le non jugement.

En adoptant cette posture du manager coach, nous partons du principe que le collaborateur est expert dans son domaine et qu’il possède en lui toutes les ressources et capacités nécessaires pour faire face aux différents défis qu’il rencontre au quotidien. Cela suppose aussi que le manager aura pour rôle d’aider son collaborateur à prendre le recul nécessaire pour élargir le champ des possibles et des solutions pour atteindre les objectifs et gérer les situations complexes de façon plus efficace.

Le questionnement est le principal outil du manager coach efficace et en particulier les questions ouvertes qui stimulent la réflexion et la créativité du collaborateur lui offrant ainsi la possibilité de générer des solutions innovantes d’élargir les perspectives et de favoriser l’autonomie.

Mais alors, qu’est-ce qu’une question ouverte ?

Une question ouverte, est une question qui invite la personne à s’exprimer librement avec ses propres mots. Elle permet d’obtenir plus d’informations qu’une question fermée à laquelle on répond par « Oui » ou « Non » ou une question à choix multiples dont les réponses sont déjà prédéfinies.

Les questions ouvertes commencent par un adverbe (comment, qui, qui, quand, où, pourquoi, combien). En coaching, il est préférable de ne pas utiliser le « pourquoi ? » qui a tendance à mettre la personne sur la défensive et de privilégier les questions qui commencent par « comment » ces dernières étant orientées objectifs et solutions.

Faisons un test. Laquelle des deux questions préféreriez-vous qu’on vous pose :

  • Pourquoi as-tu rendu ton rapport en retard ?, ou
  • Que feras-tu la prochaine fois pour rendre ton rapport dans les temps ?

Pour vous entrainer, voici des affirmations que pourrait faire un collaborateur, le but de l’exercice est de proposer une ou plusieurs questions qui lui permettront de réfléchir sur la situation et de générer des solutions.

  1. « Je ne pourrai jamais finir le projet, les délais sont trop courts ».

Question inefficace : « Quand as-tu commencé à travailler sur ce projet ? »

Question efficace : « De quoi as-tu besoin pour rendre le projet dans les délais ? »

Votre proposition :

  • « Je suis déçu, je n’ai pas été pris pour le poste de directeur marketing ».

Question inefficace : « Pour quelle raison ? »

Question efficace : « Je comprends, j’aurais certainement ressenti la même chose. Que feras-tu la prochaine fois pour augmenter tes chances d’être pris ? »

Votre proposition :

  • « Alors que nous avons remporté le marché, le client tarde à signer le contrat ».

Question inefficace : « Pourquoi est-ce qu’il prend autant de temps ? »

Question efficace : « En quoi puis-je t’être utile ? »

Votre proposition :

  • « Nous n’avons pas assez de moyens par rapport à la concurrence ».

Question inefficace : « De quels moyens dispose-t-elle ? »

Question efficace : « J’entends bien ce tu me dis, et en même temps comment pourrais-tu faire un meilleur usage des ressources qui sont à ta disposition et faire ainsi la différence ? »

Votre proposition :

Entrainez-vous à poser des questions ouvertes à vos collaborateurs, vous constaterez rapidement les bénéfices de cette approche sur leur autonomie et leur performance.

N’hésitez pas à publier vos commentaires ou à poser vos questions, je me ferai un plaisir d’y répondre.

6 points clés pour manager

Devenir un bon manager en 6 points clés
  1. Donnez du sens a vos paroles
    • Fixez des objectifs clairs en matière de vente, d’accueil, d’organisation en insistant sur les enjeux qu’ils représentent pour vous, pour votre établissement, et aussi pour l’équipe.
    • Prenez pour règle que chacun a des besoins différents en terme de communication et que l’important n’est pas ce que l’on dit, mais ce que l’autre comprend.
  2. Communiquez et informez régulièrement
    • Soyez convaincant, transmettez votre enthousiasme par un regard direct, une voix assurée, une attitude physique dynamique, un langage positif.
    • Communiquez une information claire, motivante, concrète.
    • Ecoutez et observez pour voir si ce que vous dites a bien été intégré.
    • Précisez les responsabilités en donnant un cadre de fonctionnement clair et précis (organigramme, fiches de postes).
    • Tenez régulièrement de courtes réunions bien organisées et structurez-les par points clés : bilan hebdomadaire, prochains objectifs, nouveaux produits, services…
  3. Accompagnez
    • Soyez présent, surtout dans les périodes difficiles ou de rush.
    • Donnez l’exemple et communiquez vos astuces de ventes.
    • Encouragez, montrez que vous croyez en la capacité de progression de votre équipe, et dites leur !
    • Donnez le droit à l’erreur, pas à la faute et attachez-vous aux faits.
    • Rassurez vos salariés dans un contexte économique difficile.
    • Encouragez leur formation : vous cotisez pour des fonds de formation, utilisez les aides auxquelles vous avez droit !
  4. Développez l’esprit d’équipe
    • Développez un climat facilitant : entraide – solidarité – respect
    • Assurez-vous de la bonne communication des informations entre membres de l’équipe.
    • Gérez au plus vite les situations de tensions, en restant objectif.
  5. Motivez
    • Sachez reconnaître l’engagement, la fidélité, l’expérience.
    • Communiquez les résultats.
    • Relevez les erreurs, apportez des correctifs.
    • Soyez à l’écoute, intéressez-vous à chacun.
    • Favorisez la prise d’initiative.
  6. Analysez et solutionnez
    • Cherchez ensemble les améliorations ou changements souhaitables.
    • Prenez du recul pour analyser les situations difficiles.

Vous managez aussi avec votre corps !
• La voix : audible, claire, motivante et assurée
• La tenue vestimentaire : adaptée à votre activité et pour donner l’exemple à votre équipe
• Le regard : franc et direct
• L’enthousiasme : plus vous l’êtes, plus votre équipe est motivée
• La clarté de l’expression : discours organisé et priorisé
• L’attitude : parler debout et droit vous donne plus d’autorité

Ressource :

FICHES PRATIQUES – Pour les professionnels du tourisme et les commerçants – CCI France