Archives du mot-clé épanouissement

Comment améliorer le bien-être au travail

Le bien-être au travail

Les mesures à respecter par l'employeur pour satisfaire les besoin d'épanouissement et bien-être des salariés

Définition du bien-être au travail

Le bien-être au travail ne s’applique pas uniquement sur la santé physique et sur la santé mentale. Elle peut faire référence à un sentiment général de satisfaction et d’épanouissement dans et par le travail qui dépasse l’absence d’atteinte à la santé. Le bien -être varie en fonction des salariés. C’est pour cela que l’employeur doit prendre un certain nombre de mesure afin de satisfaire au mieux l’ensemble de ses salariés pour une bonne efficacité au sein de son entreprise. C’est pourquoi ce guide nous allons voir les bons réflexes à adopter.

1-Des conditions de travail adaptées

Les conditions de travail traduisent la façon dont le salarié exerce son travail. Elles sont représentées par l’environnement des travailleurs sur leur lieu de travail.  Pour se sentir bien il faut avoir des équipements professionnels adaptés. L’espace de travail doit être agréable (lumineux, bureaux personnalisés, sièges réglable…). Dans certaines entreprises des œuvres d’arts sont mise en avant afin de développer la culture de ses salariés. L’ensemble de ces conditions permette de prévenir des risques psychosociaux (burn-out, stresse..).

2-La reconnaissance du salarié

La reconnaissance au travail est un facteur très important, chaque salarié a besoin d’être informé sur la qualité de son travail, encourager ses salariés est une méthode peu coûteuse pouvant avoir un impact direct sur leurs productivités. On peut également partager les réussites de l’entreprise en mettant en avant le travail effectué par les salariés. , afin que ces derniers se sente davantage impliqué dans la vie de l’entreprise des tâches supplémentaires peuvent être confiés et ainsi cela leurs permet de gagner en autonomie.

3-Mise en place de pratiques sportives au sein de l’entreprise

“Un esprit saint dans un corps saint“ telle est la devise suivit dans certaine entreprise. C’est pour cela que certaines d’entre elle propose des activités physiques à leurs salariés comme des activités de détente (yoga, relaxation, méditation) où bien des activités plus intensives (boxe, cross fit). Le fait qu’il y est une activité sportive et détente permet aux salariés de relâcher la pression et ainsi pour être d’avantage concentré lorsqu’ils reprendront leurs activités professionnelles.

4-Flexibilité des horaires

De nos jours les salariés ne souhaitent plus avoir des horaires fixes mais répartir leurs temps de travail sur l’ensemble de la journée. C’est pourquoi rendre les horaires de travail flexible sont pour certains salarié une source de motivation. De plus l’ère du numérique permet à n’importe qui de travailler de n’importe où c’est en ce sens que la démocratisation du télétravail permet à d’avantage de personnes de pouvoir travailler de chez eux et ainsi adapter leurs horaires en conséquence. 

5-La sécurité au travail

Les salariés veulent se sentir en sécurité sur leur lieu de travail. L’accès au travail doit être sécurisé (clef, badge etc..).  Dans certain secteur d’activité la sécurité est primordiale pour les salariés (BTP) c’est pourquoi des dispositions sont mise en place (normes de sécurité renforcé, étirement en début de journée) afin de prévenir des risques de blessure voire des accidents grave.

Conclusion

Nous savons qu’il est difficile de satisfaire l’ensemble des salariés car ces derniers ont attente diverse et variés. Toutefois le point précédemment cité constitue le socle commun de bien-être au travail pour l’ensemble des salariés. Il faut que l’employeur soit à l’écoute des différents besoins afin d’y répondre au mieux et ainsi préserver la santé de ces subordonnées. 

Les 6 clefs de la motivation permanente

Les 6 clefs isentiels à suivre pour être bien motiver dans le domaine qui vous plaît

La motivation englobe « tout niveau de force interne ou externe produisant le déclenchement, la direction, l’intensité et la persistance du comportement. » (Vallerand and Till, 1993, p.18) La motivation est donc un état spécifique produit par un déclencheur. Elle nous pousserait à faire de notre mieux et nous donnerait l’énergie nécessaire pour débuter une action.

Mais la motivation ne reste pas. Alors comment crée un état similaire à la motivation, qui nous permettrait d’atteindre notre définition du succès et du bonheur.

1. L’auto-motivation.

Si la motivation est un ressenti qui arrive et part tout aussi vite. L’auto-motivation est un état, que vous décidez de vivre. Vous le vivez pour un but qui vous tient à cœur, celui qui se cache derrière vos agissements même alors que vous ne le savez pas.

Pour illustrer mes dires, remontant dans les années 1960. Nous sommes aux États-Unis. Le président actuel était John Kennedy. En vue du projet d’envoyer un homme sur la lune, il avait décidé de visiter les locaux de la NASA. En passant dans un couloir, il croisa un des concierges du bâtiment, en train de nettoyer le sol. Le président s’arrêta devant lui, et lui a demandé « Que faites-vous ici, Monsieur ? » Le concierge a alors répondu « J’aide à envoyer un homme sur la lune. »

Il avait raison, il avait trouvé son but. Car ce concierge participait à une mission bien plus grande, que de nettoyer le sol. Et c’est ce but qui peut vous donner de l’auto-motivation.

2. Trouver son but.

La vérité, c’est qu’on ne trouve pas d’objectif en dressant des listes ou en pesant le pour ou le contre. Votre raison, de vous lever le matin, ne peut pas être si facile. Votre motivation ne doit pas être logique ou réfléchit. C’est un but, pour lequel vous voudrez vous battre. Même alors que tout est contre-vous. Ce choix doit être émotionnel, ce que vous faites doit tout de même englober quelques caractéristiques :

  • Il attise votre curiosité, et vous oblige à sortir de votre zone de confort.
  • Cela vous permet de vous crée de nouvelle compétence.
  • Vous y avez un certain niveau d’autonomie.
  • Vous avez la possibilité de crée des contact, et une communauté autour.

3. Pas de motivation sans discipline.

Quel qu’il soit, votre but doit vous obliger à fournir un niveau réel d’effort. Dans le cas inverse il ne vous stimulera pas assez et vous le laisserez tomber. Mais vous ne devez pas non plus, vous donnez à 100 % d’un coup. Où vous risquer à manquer de détermination et d’abandonner.

À dire vrai, il vous est insoluble vous améliorer significativement en un jour. Le cerveau humain fuit tout ce qui est trop compliqué. Le mieux à faire est de vous créer une nouvelle habitude. Et de la répéter chaque jours pendant deux mois. C’est le temps moyen pour qu’une action répétée devienne une habitude.

La force des habitudes réside dans leur durée. Dès que vous répétez une action chaque jour pendant un certain temps, elle devient plus difficile à abandonner, qu’à continuer.

4. L’état de FLOW.

Cela fait plus de 2000 ans qu’Aristote, un philosophe et polymathe grec de l’antique, est arrivé à la conclusion que l’homme voulait avant tout être heureux. En 1961, un psychologue américain, nommé Mihaly Csikszentmihalyi, écrivit sur le sujet. « On recherche le pur bonheur pour lui-même. Alors tous les autres buts, la santé, l’amour, la beauté, l’argent ou le pouvoir. Ils n’ont de valeurs à nos yeux, que s’ils nous apportent le bonheur. » Csikszentmihalyi a nommé nouvellement le FLOW, notre état, dans lequel, nous nous trouvons lorsque l’on est heureux.

Mais comment accède-t-on à l’état de FLOW ? En interrogeant plus de 1000 personnes, Csikszentmihalyi a trouvé assurément un facteur commun.

  • Quand nous nous adonnons, de manière concentrée, à une activité que nous avons, librement choisis.
  • Elle ne doit pas nous ennui (lassitude) et ne nous fait pas nous dépasser (surmenage).
  • Qui a un but précis ? 
  • Où nous recevons, un retour immédiat.

Nous constatons également, que l’état de FLOW, s’accompagne d’une perte de la notion fondamentale de soi, et du temps. Les musiciens, artistes, sportifs et acteurs, décrivent clairement ce ressentiment, comme accompagnant une activité souvent fatigante. Cette constatation est valable pour la vie privée et professionnelle.

Modèle tiré de l’article « les 5 méthodes infaillibles pour mieux se connaître » d’Intuitiv.

5. L’argent, nous motive-t-il ?

Une étude réalisée par le sociologue Roland Paulsen, a démontré que plus de 70 % des gens continuerait à travailler même s’il gagnait une grosse somme d’argent et devenait riche.

C’est pourquoi entrer dans une carrière afin de réaliser des profits, ne présente pas de sens. Transmettre de la valeur, partager une passion ou créer à du sens.

  • La motivation liée à des récompenses est toujours éphémère.

6. La théorie des besoins de McClelland.

En 1943, Abraham Maslow publie sa théorie selon laquelle tout individu au travail ressent des besoins qui sont source de motivation. Il crée la célèbre pyramide de Maslow.

McCleand a proposé en 1961 sa théorie selon laquelle un des trois besoins qu’il a recensé prédomine chez chaque individu et influe sur sa motivation.

  • Le besoin d’affiliation. C’est le besoin de s’associer à d’autres personnes.
  • Le besoin d’accomplissement. C’est le besoin d’atteindre des objectifs.
  • Le besoin de puissance. C’est le besoin d’avoir de l’influence.

Voilà, vous avez à présent toutes les clefs pour mieux comprendre votre motivation et la booster en choisissant un secteur qui vous plaît.

Motivations

L'importance de la motivation pour passer à l'action pour réaliser vos objectifs

Vous savez mes dames et monsieurs, elle est belle la vie, cette chose si belle peut avoir des revers horribles, c’est un fait, elle peut donner des coups, c’est une évidence mais laissez-moi vous dire une chose, vous pouvez tous surmonter par la force de votre volonté, alors quel est ton problème ?
Quel est ton problème ? tu as perdu un être cher à ta vie ? tu as perdu chez qui tu dépendais ? c’est difficile je sais mais j’ai quelque chose pour toi, nous ne rendrons jamais fière nos morts mais nous pouvons honorer leurs mémoires alors lève-toi et bat toi pour honorer la mémoire des disparus car de leurs vivants ils ne souhaitaient point que tu abandonnes alors kip up.
Et toi qui a été abandonné, laisse-moi te dire que tout est possible à celui qui croit, pleure autant que tu veux mais après bouge-toi, il n’y a qu’en action que l’homme peut changer les choses alors mon frère, mets-toi au travail, étant seul face au monde, tu dois prouver à tout le monde que tu en ai capable, que tu peux accomplir des grandes choses si tu commences à agir dès aujourd’hui.
Pour toi qui a peur de te lancer, toi qui a une faible opinion de toi même, toi qui te crois incapable, tu es plus fort que tu ne le crois, tu es un battant et un gagnant, pour preuve juste ta présence sur terre est le résultat de ta victoire face à des millions des spermatozoïdes, il suffit juste de t’armer d’un peu de courage, travailler dure, relever la tête par le fait juste que tu es de la race d’Adam, une race destinée à écraser la tête du serpent qui représente les problèmes et les soucis de la vie dans notre cas alors kip up.
Surtout toi qui es persécuté à l’école, à l’université, au service,… jusqu’à songer même au suicide sache que la faible opinion des autres ne sont que preuve de leurs peurs envers toi, il n’y a que des gagnants qui sont combattu alors au diable ses hommes et femmes, tire parti de leurs médisances, utilise-le comme carburant pour qu’un jours ces même personnes reconnaissent ta supériorité, apprends à t’affirmer parce que tu en es capable, si personne ne croit en toi sache que quelque part dans ce monde, à travers ma plume je crois en toi, je crois en tes capacités et je peux tes soutenir juste en m’écrivant sur l’espace commentaire, je crois en toi !
Toi qui a besoin d’encouragement, tu en ai capable, tu dois savoir une chose que même si ta condition physique t’es désavantageuse, l’homme est esprit, c’est par la qualité de l’esprit que l’on juge un homme, le monde a tellement à offrir que tout le monde, je dis bien tout le monde a à offrir, cultive juste ton mindset et découvre ton talent d’Achille, si ce n’est pas tes membres, c’est sont tes idées, c’est ta voix, c’est sont tes enseignement, c’est sont tes yeux, c’est sont tes oreilles, etc… mais c’est qui est sure tu as toujours quelque chose à offrir, à apporter et à exploiter alors peut m’importe ton problème, alcoolisme, tabagisme,.. Je sais non seulement que tu pourras le surmonter mais que tu peux aussi réussir si tu décides de changer les choses aujourd’hui car oui l’homme est un être doté d’une intelligence et capable de changer son environnement à son avantage.
Écoute bien ceci, l’homme peut changer sa condition en changeant sa façon de penser.

épanouissement, bien être et développement personnel

Peut-on encore parler de développement personnel ?

Qu’est ce que le développement personnel ?

Le développement personnel serait un ensemble de pratiques hétéroclites visant à améliorer la connaissance de soi, la valorisation des talents, l’amélioration de la qualité de vie personnelle, la réalisation de ses aspirations et de ses rêves …

La notion de développement personnel apparaît dans les années 70, période au combien individualiste et irresponsable, dont nous pouvons aujourd’hui observer les méfaits. Bien que cette époque reste, une période festive, insouciante et heureuse.

Pour nous soulager, les pratiques évoquées plus haut se sont accaparée, souvent sans leur rendre hommage, et ont détourné, des techniques issues de médecines traditionnelles millénaires et de cultures fondées sur les relations interpersonnelles. Des cultures fondées sur une compréhension globale du monde où l’homme seul n’est rien. Bien loin de notre réalité actuelle. Une pensée inclusive ou l’environnement est déterminant.

Et à l’observer de plus près, que ce soit dans la sphère personnelle, ou professionnelle, nos souffrances proviennent souvent de l’isolement et de l’exclusion.

Quand à l’environnement, comment avons nous pu imaginer que la qualité de notre lieu de vie, la terre en l’occurrence, et de notre mode de vie, n’avait aucun impact sur notre santé ? !!!

Peut-on donc encore aujourd’hui mettre en avant la notion de développement personnel ? N’est-elle pas un peu désuet ? Peut-on mettre encore en avant le développement individuel sans y inclure l’autre et l’environnement ?

Notre besoin de reconnaissance et notre ego sont bien souvent nos pires ennemis

La Source : Massages et Bien-être – Shiatsu

Accompagnement RH Avis d'information CNSS bien être Candidats Compétents candidature spontanée candidatures spontanées comité de sécurité et d'hygiène Covid-19 CV Embauche emploi Entreprendre entretien d'embauche Leadership Loi Managers motivation offre d'emploi Offres d'emploi DISLOG offres d'emploi Maroc ONLINE JOB PFE Pilotage Piloter plusieurs postes à recruter recrutement Recrutement ATTIJARIWAFA BANK recrutement banque populaire Recrutements recrutement stagiaires recrutement à DISLOG relaxation Réussir Réussite salaires stage pré-embauche stages Stagiaires PFE Succès sécurité au travail Télétravail USA COMPANY WORK FROM HOME Vie Privé et Professionnelle WORK FROM HOME épanouissement