Archives par mot-clé : Concours

Le Ministère des Finances lance un Concours en 2022 (500 Postes)

Le Ministère de l’Economie et des Finances lance un concours en vue du recrutement de 500 postes

Le Ministère des Finances lance un Concours en 2022 (500 Postes).

Le ministère des Finances est responsable des affaires financières et monétaires, y compris la politique de crédit et la politique financière étrangère, dans le cadre de ses compétences.

Il exerce également une surveillance financière des entreprises et institutions publiques ou appartenant à l’État et, le cas échéant, contribue de manière significative à leur transfert au secteur privé dans le cadre des lois et règlements du processus de privatisation.

Plus précisément, les principales responsabilités du département sont les suivantes :

Les questions budgétaires et fiscales :
  • Élaboration de la loi budgétaire et suivi de sa mise en œuvre et de son exécution ;
  • Définition, discussion et élaboration des politiques fiscales et douanières et suivi de leur mise en œuvre pratique ;
  • Perception des recettes publiques ;
  • Le paiement des dépenses publiques ;
En matière financière :
  • Définition des conditions d’équilibre financier interne et externe et élaboration des dispositions et mesures nécessaires à leur réalisation ;
  • Le contrôle réglementaire et technique des institutions et intermédiaires financiers ;
  • Représentation du Maroc dans les instances financières régionales et internationales ;
En matière de contrôle :

Le contrôle des recettes et des dépenses publiques ;
Contrôle financier des entreprises et institutions publiques et, en général, de toute entité bénéficiant d un soutien financier de l État ou de ses entités constitutives ;
Le contrôle des finances des collectivités locales et régionales ;
Réglementation et contrôle des activités des compagnies d’assurance et de réassurance ;

Restructuration et cession d’actifs :
  • Réalisation d’audits des entreprises et entités publiques, notamment en vue de leur restructuration et de leur éventuelle nationalisation ;
  • Préparation de la liste des entités à céder ou à privatiser en vertu de la loi budgétaire ;
  • Préparation des documents de cession et de privatisation avec les expertises correspondantes dans le cadre d’une large consultation ;
  • Contribution significative à la préparation des contrats-programmes à conclure avec les institutions publiques et à leur exécution effective ;
En parallèle, le Ministère est chargé de

L’exécution des actes relatifs aux biens mobiliers et immobiliers de l’État et la défense de l’administration publique devant les tribunaux par l’intermédiaire de l’Autorité judiciaire du Royaume.


Le Ministère des Finances lance

Il exerce également une surveillance financière des entreprises et institutions publiques ou appartenant à l’État et, le cas échéant, contribue de manière significative à leur transfert au secteur privé dans le cadre des lois et règlements du processus de privatisation.

Plus précisément, les principales responsabilités du département sont les suivantes :

Les questions budgétaires et fiscales :
  • Élaboration de la loi budgétaire et suivi de sa mise en œuvre et de son exécution ;
  • Définition, discussion et élaboration des politiques fiscales et douanières et suivi de leur mise en œuvre pratique ;
  • Perception des recettes publiques ;
  • Le paiement des dépenses publiques ;
En matière financière :
  • Définition des conditions d’équilibre financier interne et externe et élaboration des dispositions et mesures nécessaires à leur réalisation ;
  • Le contrôle réglementaire et technique des institutions et intermédiaires financiers ;
  • Représentation du Maroc dans les instances financières régionales et internationales ;
En matière de contrôle :

Le contrôle des recettes et des dépenses publiques ;
Contrôle financier des entreprises et institutions publiques et, en général, de toute entité bénéficiant d un soutien financier de l État ou de ses entités constitutives ;
Le contrôle des finances des collectivités locales et régionales ;
Réglementation et contrôle des activités des compagnies d’assurance et de réassurance ;

Restructuration et cession d’actifs :
  • Réalisation d’audits des entreprises et entités publiques, notamment en vue de leur restructuration et de leur éventuelle nationalisation ;
  • Préparation de la liste des entités à céder ou à privatiser en vertu de la loi budgétaire ;
  • Préparation des documents de cession et de privatisation avec les expertises correspondantes dans le cadre d’une large consultation ;
  • Contribution significative à la préparation des contrats-programmes à conclure avec les institutions publiques et à leur exécution effective ;
En parallèle, le Ministère est chargé de

L’exécution des actes relatifs aux biens mobiliers et immobiliers de l’État et la défense de l’administration publique devant les tribunaux par l’intermédiaire de l’Autorité judiciaire du Royaume.


Le Ministère des Finances lance un Concours en 2022 (500 Postes)

Le Ministère de l’Economie et des Finances lance un concours en vue du recrutement de 500 postes qui se répartissent comme suit:

La date limite pour postuler est le 6 Juin 2022.

Le concours aura lieu le 3 Juillet 2022.