Archives de catégorie : Coaching

man in black suit sitting on brown wooden chair

l’estime de soi

Une définition de l'estime de soi, confiance en soi, l'amour dd soi,
L’estime de soi

En coaching personnel, j’entends trop souvent parler d’estime de soi ou plutôt de défaut d’estime de soi. Mais savez vous bien de quoi il est question ?

L’estime de soi représente un ensemble de trois éléments à considérer plus ou moins dans un ordre utile :

L’amour de soi > facilite l’image de soi > impacte de la confiance en soi


– L’amour de soi correspond au respect que vous vous portez en adéquation avec votre identité profonde,
– L’image de soi est représentée par cette image souvent distordue de ce que vous pensez être ou pensez que les autres voient de vous… délaissez votre identité apparente et focalisez vous sur vos besoins ,
– La confiance en soit se caractérise par votre dimension comportementale. Cessez de procrastiner et passer à l’action massivement !

A chaque élément identifié comme insuffisant ou négatif, planifier une première action en vous basant sur, par exemple, l’acronyme SMART : Spécifique, mesurable, atteignable, réaliste, temporel et écologique.

Et pour en savoir plus n’hésitez pas à me contacter. Portez vous bien !

Un bon gestionnaire RH, la motivation des collaborateurs, ménagement RH,

Etre un bon RH

Un bon RH doit être à l’écoute de ces collaborateurs et garantir une bonne ambiance de travail, bien-être des collaborateurs, la meilleure gestion RH,
le bien-être de nos collaborateurs compte dans la performance de nos entreprises.

Un bon RH doit être à l’écoute de ces collaborateurs et garantir une bonne ambiance de travail !

Transformation digitale, nouveaux modes de travail, évolution des attentes des salariés, difficultés de recrutement et engagement sociétal, la fonction RH fait face à de nombreux changements. Accentuées par la crise sanitaire du coronavirus, ces tendances, qui devraient se poursuivre en 2022, sont autant d’enjeux à surmonter pour les équipes RH.

1. Tenir compte du bien-être des salariés

Plus qu’un emploi, les salariés cherchent des entreprises dans lesquelles ils se sentent bien et peuvent s’épanouir. Pour répondre à ces attentes, les RH ont plusieurs leviers :

  • aménager les espaces de travail avec du matériel ergonomique, pour améliorer le confort des salariés ;
  • développer la flexibilité dans l’organisation du travail ;
  • mettre en place un management collaboratif ;
  • accompagner les souhaits de mobilité interne ;
  • proposer des formations adaptées ;
  • instaurer des avantages sociaux – conciergerie, crèche, salle de sport, etc.

2. Mettre en place une organisation du travail plus flexible

Avec la crise sanitaire et le développement du télétravail, les équipes RH ont été fortement sollicitées pour repenser l’organisation du travail à distance. Une enquête de la Dares précise cependant qu’une majorité d’entreprises rencontraient en décembre dernier des difficultés pour instaurer le télétravail. 

En 2022, les équipes RH devront donc poursuivre les changements entrepris pour pérenniser le télétravail dans les entreprises (outils numériques, sensibilisation aux risques sur la santé psychologique des salariés en télétravail, etc.).

Plus largement, elles devront réfléchir à la mise en place d’une organisation du travail flexible offrant plus d’autonomie aux salariés dans le choix de leur lieu de travail, mais également dans la gestion de leur temps de travail.

La flexibilité peut avoir de gros avantages et participer au bien être des salariés, assurer un meilleur bien-être, la motivation des salariés.

La flexibilité peut avoir de gros avantages et participer au bien être des salariés !

3. Développer l’attractivité de l’entreprise

Comme les clients, les salariés s’intéressent de plus en plus à la responsabilité sociale et environnementale (RSE) des entreprises. Ils souhaitent intégrer des entreprises qui partagent leurs valeurs et donnent ainsi un sens à leur travail. Les entreprises et les équipes RH ont donc intérêt à développer et à promouvoir leur démarche éco-responsable et leur politique inclusive, via notamment l’obtention de certifications comme « Great Place To Work » ou « Top Employers ».

Mieux coacher ses collaborateurs grâce aux questions ouvertes

Le manager coach est une posture adoptée par le responsable d’une équipe dont le principal but est d’accompagner ses collaborateurs dans leur montée en compétences pour gagner en autonomie et en performance et servir ainsi la vision de l’entreprise.

Le manager coach est une posture adoptée par le responsable d’une équipe dont le principal but est d’accompagner ses collaborateurs dans leur montée en compétences pour gagner en autonomie et en performance et servir ainsi la vision de l’entreprise.

Cette posture est particulière dans la mesure où le manager est appelé à créer les conditions favorables au développement de ses collaborateurs en mobilisant ses qualités personnelles telles que : l’écoute disponible, la bienveillance, le respect de la personne, de ses valeurs et ses croyances, et le non jugement.

En adoptant cette posture du manager coach, nous partons du principe que le collaborateur est expert dans son domaine et qu’il possède en lui toutes les ressources et capacités nécessaires pour faire face aux différents défis qu’il rencontre au quotidien. Cela suppose aussi que le manager aura pour rôle d’aider son collaborateur à prendre le recul nécessaire pour élargir le champ des possibles et des solutions pour atteindre les objectifs et gérer les situations complexes de façon plus efficace.

Le questionnement est le principal outil du manager coach efficace et en particulier les questions ouvertes qui stimulent la réflexion et la créativité du collaborateur lui offrant ainsi la possibilité de générer des solutions innovantes d’élargir les perspectives et de favoriser l’autonomie.

Mais alors, qu’est-ce qu’une question ouverte ?

Une question ouverte, est une question qui invite la personne à s’exprimer librement avec ses propres mots. Elle permet d’obtenir plus d’informations qu’une question fermée à laquelle on répond par « Oui » ou « Non » ou une question à choix multiples dont les réponses sont déjà prédéfinies.

Les questions ouvertes commencent par un adverbe (comment, qui, qui, quand, où, pourquoi, combien). En coaching, il est préférable de ne pas utiliser le « pourquoi ? » qui a tendance à mettre la personne sur la défensive et de privilégier les questions qui commencent par « comment » ces dernières étant orientées objectifs et solutions.

Faisons un test. Laquelle des deux questions préféreriez-vous qu’on vous pose :

  • Pourquoi as-tu rendu ton rapport en retard ?, ou
  • Que feras-tu la prochaine fois pour rendre ton rapport dans les temps ?

Pour vous entrainer, voici des affirmations que pourrait faire un collaborateur, le but de l’exercice est de proposer une ou plusieurs questions qui lui permettront de réfléchir sur la situation et de générer des solutions.

  1. « Je ne pourrai jamais finir le projet, les délais sont trop courts ».

Question inefficace : « Quand as-tu commencé à travailler sur ce projet ? »

Question efficace : « De quoi as-tu besoin pour rendre le projet dans les délais ? »

Votre proposition :

  • « Je suis déçu, je n’ai pas été pris pour le poste de directeur marketing ».

Question inefficace : « Pour quelle raison ? »

Question efficace : « Je comprends, j’aurais certainement ressenti la même chose. Que feras-tu la prochaine fois pour augmenter tes chances d’être pris ? »

Votre proposition :

  • « Alors que nous avons remporté le marché, le client tarde à signer le contrat ».

Question inefficace : « Pourquoi est-ce qu’il prend autant de temps ? »

Question efficace : « En quoi puis-je t’être utile ? »

Votre proposition :

  • « Nous n’avons pas assez de moyens par rapport à la concurrence ».

Question inefficace : « De quels moyens dispose-t-elle ? »

Question efficace : « J’entends bien ce tu me dis, et en même temps comment pourrais-tu faire un meilleur usage des ressources qui sont à ta disposition et faire ainsi la différence ? »

Votre proposition :

Entrainez-vous à poser des questions ouvertes à vos collaborateurs, vous constaterez rapidement les bénéfices de cette approche sur leur autonomie et leur performance.

N’hésitez pas à publier vos commentaires ou à poser vos questions, je me ferai un plaisir d’y répondre.

Cinq mots à ne pas dire lors d’un entretien d’embauche

Cinq mots à ne (surtout) pas dire lors d’un entretien d'embauche, erreurs à éviter dans un entretien d'embauche.

Cinq mots à ne (surtout) pas dire lors d’un entretien d’embauche http://opr.news/783d8ea7220704fr_fr?link=1&client=apex Actualités à la une https://opr.as/share

Croire en ses rêves

croire en ses rêves

Rêve

Croyez en vos rêves et commensez à les réaliser, la première étape et de dire que vous pouvez.

découvrez une raison poétique pour croire en ses rêves dans ce magnifique film..

transformez vos rêves en réalité

Le pouvoir de l’amour

L’amour des autres est un outil puissant à notre portée mais nous ne nous en servons pas assez. Souvenez-vous lorsque vous étiez enfant et que vous aviez aimé une personne,  un livre ou un lieu. Vous étiez tellement passionnés que nulle autre occupation n’aurait pu vous en détourner

L’amour des autres est un outil puissant à notre portée mais nous ne nous en servons pas assez. Souvenez-vous lorsque vous étiez enfant et que vous aviez aimé une personne,  un livre ou un lieu. Vous étiez tellement passionnés que nulle autre occupation n’aurait pu vous en détourner.

L’observation qu’il s’agit de faire à ce propos est que votre amour n’avait pas besoin ni de l’assentiment de l’autre ni de sa contribution.

Les choses se sont compliquées ensuite lorsque vous avez commencé à rendre votre amour dépendant de celui des autres.

Je l’aime mais j’ai senti qu’il ne partageait pas le même sentiment que moi. J’ai décidé alors de ne plus l’aimer pour chercher une autre personne qui saura être à la hauteur de mes attentes.

Qui a décidé un jour que pour aimer les autres il faille qu’ils soient eux-mêmes en accord avec nous ? Penser une chose pareille constitue une double peine :

  • Exiger de l’autre une similitude au lieu d’une complémentarité émotionnelle serait peine perdue ;
  • Faire dépendre son bonheur de celui d’autrui serait un manque de liberté.

L’affaire se complique encore davantage lorsque la haine prend la place de l’amour suite aux contingences de la vie. 

Ne laissez jamais la haine s’installer en vous car vous en subirez les méfaits beaucoup plus que la personne ciblée.

Aimez les autres pour préserver votre santé et vous aurez également le moyen de toucher les autres dans leur sensibilité. Vous avez ainsi l’opportunité d’user d’une ressource à votre portée pour réussir une prouesse réservée aux initiés.

Relaxez-vous avec les oiseaux

relaxez-vous avec les oiseaux « video »

Détendez-vous en volant aux côtés des oiseaux des zones humides d’Iberá à la forêt tropicale Atlantique.

Le fait de regarder des images de la nature influence positivement notre bien-être mental et physique.

relaxation
Comment améliorer le bien-être au travail

Le bien-être au travail

Les mesures à respecter par l'employeur pour satisfaire les besoin d'épanouissement et bien-être des salariés

Définition du bien-être au travail

Le bien-être au travail ne s’applique pas uniquement sur la santé physique et sur la santé mentale. Elle peut faire référence à un sentiment général de satisfaction et d’épanouissement dans et par le travail qui dépasse l’absence d’atteinte à la santé. Le bien -être varie en fonction des salariés. C’est pour cela que l’employeur doit prendre un certain nombre de mesure afin de satisfaire au mieux l’ensemble de ses salariés pour une bonne efficacité au sein de son entreprise. C’est pourquoi ce guide nous allons voir les bons réflexes à adopter.

1-Des conditions de travail adaptées

Les conditions de travail traduisent la façon dont le salarié exerce son travail. Elles sont représentées par l’environnement des travailleurs sur leur lieu de travail.  Pour se sentir bien il faut avoir des équipements professionnels adaptés. L’espace de travail doit être agréable (lumineux, bureaux personnalisés, sièges réglable…). Dans certaines entreprises des œuvres d’arts sont mise en avant afin de développer la culture de ses salariés. L’ensemble de ces conditions permette de prévenir des risques psychosociaux (burn-out, stresse..).

2-La reconnaissance du salarié

La reconnaissance au travail est un facteur très important, chaque salarié a besoin d’être informé sur la qualité de son travail, encourager ses salariés est une méthode peu coûteuse pouvant avoir un impact direct sur leurs productivités. On peut également partager les réussites de l’entreprise en mettant en avant le travail effectué par les salariés. , afin que ces derniers se sente davantage impliqué dans la vie de l’entreprise des tâches supplémentaires peuvent être confiés et ainsi cela leurs permet de gagner en autonomie.

3-Mise en place de pratiques sportives au sein de l’entreprise

“Un esprit saint dans un corps saint“ telle est la devise suivit dans certaine entreprise. C’est pour cela que certaines d’entre elle propose des activités physiques à leurs salariés comme des activités de détente (yoga, relaxation, méditation) où bien des activités plus intensives (boxe, cross fit). Le fait qu’il y est une activité sportive et détente permet aux salariés de relâcher la pression et ainsi pour être d’avantage concentré lorsqu’ils reprendront leurs activités professionnelles.

4-Flexibilité des horaires

De nos jours les salariés ne souhaitent plus avoir des horaires fixes mais répartir leurs temps de travail sur l’ensemble de la journée. C’est pourquoi rendre les horaires de travail flexible sont pour certains salarié une source de motivation. De plus l’ère du numérique permet à n’importe qui de travailler de n’importe où c’est en ce sens que la démocratisation du télétravail permet à d’avantage de personnes de pouvoir travailler de chez eux et ainsi adapter leurs horaires en conséquence. 

5-La sécurité au travail

Les salariés veulent se sentir en sécurité sur leur lieu de travail. L’accès au travail doit être sécurisé (clef, badge etc..).  Dans certain secteur d’activité la sécurité est primordiale pour les salariés (BTP) c’est pourquoi des dispositions sont mise en place (normes de sécurité renforcé, étirement en début de journée) afin de prévenir des risques de blessure voire des accidents grave.

Conclusion

Nous savons qu’il est difficile de satisfaire l’ensemble des salariés car ces derniers ont attente diverse et variés. Toutefois le point précédemment cité constitue le socle commun de bien-être au travail pour l’ensemble des salariés. Il faut que l’employeur soit à l’écoute des différents besoins afin d’y répondre au mieux et ainsi préserver la santé de ces subordonnées. 

Entretien d’embauche: ce qu’il faut faire pour ne pas rater sa chance

Des étapes à suivre pour réussir votre entretien d'embauche
Entretien d’embauche

Pour décrocher un emploi stable, tout candidat à un poste doit être prêt à tout pour mettre la chance de son côté. Voici les 5 attitudes essentielles à tenir pour y arriver.
Un candidat ponctuel
La ponctualité est le premier signe de respect envers le recruteur. Même si un imprévu devrait survenir, il est important de prévenir le recruteur.

Un candidat bien aguerri
Avant de prétendre à un poste dans une entreprise, le candidat est tenu d’avoir un minimum d’informations sur l’entreprise afin d’avoir quelque chose à dire lorsqu’une question lui sera posé. Parce que pour sa part, le responsable des Ressources humaines a pris le temps de préparer l’entretien.

Un candidat qui connait sa juste valeur
Bien que le candidat vienne pour vendre ses compétences, il n’est pas préférable pour lui de se survendre ou de mentir sur son curriculum vitae.

Un candidat présentable
Pour quelqu’un en quête de travail, il existe une grande différence entre être détendu et être trop à l’aise.

Un candidat qui sait rester à sa place
Rien n’agace le plus le recruteur qu’un candidat qui se montre trop ambitieux, et surtout prétentieux et arrogant.