Archives quotidiennes :

Le leader du futur

9 compétences et mentalités pour réussir au cours de la prochaine décennie

Résumé de livre Le leader du futur de Jacob Morgan

Pour ‘futuriser’ et ‘humaniser’ votre entreprise, développez neuf mentalités et compétences avérées.

Pour devenir un leader du futur, développez quatre mentalités (‘Explorateur, Chef, Serviteur’ et ‘Citoyen du monde’), puis apprenez cinq compétences (‘Coach, Futurologue, Techno-ado, Traducteur’ et ‘Yoda’).

Mentalité n° 1 : ‘l’Explorateur.’ Il confère aux leaders un esprit curieux et de l’adaptabilité.
Les Explorateurs sont curieux et ouverts. Ils apprennent en permanence et s’adaptent aisément aux nouvelles situations. La curiosité implique une volonté de prendre des risques et de faire des erreurs. Les individus dotés d’un esprit curieux seront donc plus susceptibles d’innover. Les dirigeants curieux, quant à eux, s’accommodent des inconvénients des chemins inconnus et pavés d’incertitude. Pourtant, se concentrer sur les objectifs à court terme et sur la prévisibilité fait obstacle à la curiosité.

Le rôle de l’Explorateur consiste à poser des questions, à remettre en cause la complaisance, de même qu’à soutenir et à rendre hommage à ceux qui agissent de manière similaire. Accordez-vous, ainsi qu’aux autres, une pause suffisante pour réfléchir et vous émerveiller. Tenez compte de la logique du long terme. Engagez-vous à apprendre en permanence et à vous développer personnellement. Prenez plaisir à apprendre de personnes qui ne vous ressemblent pas, et saisissez l’opportunité de prendre des risques et d’apprendre de vos erreurs.

Mentalité n° 2 : ‘le Chef.’ Il trouve le juste équilibre entre les besoins humains et technologiques d’une entreprise.
L’aspect humain du travail s’articule autour du sens, du bien-être des collaborateurs, des relations constructives et d’une expérience employé positive. Quant à l’aspect technologique, il met l’accent sur les outils, les logiciels, le matériel, l’IA et l’automatisation, soit l’ensemble des caractéristiques techniques susceptibles d’améliorer l’efficacité, le contrôle des coûts et la gestion des données.

Les Chefs ne craignent pas la technologie et ne la laissent pas dominer au détriment des individus. Au contraire, ils utilisent la technologie pour améliorer l’existence de ces derniers et humaniser l’entreprise, tout en ‘concoctant’ un lieu de travail délicieusement chargé de sens et animé d’une finalité, au sein duquel les individus donnent le meilleur d’eux-mêmes. Un Chef regarde au-delà de l’entreprise pour s’intéresser à son rôle dans la communauté au sens large, il teste en permanence pour s’assurer du juste équilibre des saveurs et sollicite les rétroactions des parties prenantes. Constamment ‘aux fourneaux’ avec sa brigade, il accepte fièrement la responsabilité de ‘ses créations’.

Mentalité n° 3 : ‘le Serviteur.’ Il apporte du soutien aux autres dirigeants, aux équipes et aux clients tout en s’aidant lui-même.
La mentalité de Serviteur est omniprésente au sein des organisations saines. Tout le monde se soutient mutuellement sans tenir compte de la hiérarchie ou de la fonction. Servir votre leader implique de résoudre les problèmes à sa place et de lui faciliter le travail. Servir votre équipe signifie faciliter la réussite de vos coéquipiers et former d’autres leaders. Cependant, servir votre équipe ne se limite pas au périmètre de l’entreprise. Aidez les individus au-delà du lieu de travail. De même, servir les clients suppose de créer des expériences, pas seulement des produits, et de placer le client au cœur de votre culture. Quant à vous servir vous-même, cela nécessite de prendre consciemment soin de vous de manière à pouvoir être un leader-serviteur efficace.

Les leaders-serviteurs connaissent leurs propres forces et faiblesses, et reconnaissent les capacités et contributions des autres. L’humilité et la vulnérabilité font partie des valeurs qui sous-tendent cet état d’esprit. Laissez les autres voir l’être humain en vous, avec ses émotions, ses forces et ses faiblesses. Pour adopter la mentalité de Serviteur, entreprenez chaque jour de petites actions afin d’aider vos leaders, votre équipe, vos clients et vous-même.

Mentalité n° 4 : ‘le Citoyen du monde.’ Il bénéficie d’une expérience, de cultures et de perspectives variées.
La mentalité de Citoyen du monde est ouverte à la diversité humaine en matière de culture, de religion, d’ethnicité, d’idées et d’orientations sexuelles. Mettez l’accent sur la diversité des équipes. Cette ouverture favorise la compréhension, tout en attirant et en guidant des employés du monde entier.

Cultivez la mentalité de Citoyen du monde en vous ouvrant au monde. Voyagez quand vous le pouvez. Immergez-vous dans des cultures et des environnements inhabituels pour apprendre à diriger selon différentes perspectives.


Compétence n° ​​​​​​​1 : ‘le Futurologue.’ Il prépare l’entreprise en étudiant des scénarios et en planifiant de multiples possibilités.
Aujourd’hui, il n’existe pas d’avenir unique et prédéterminé. Explorer le ‘cône des possibilités’, y compris les scénarios souhaitables et probables, ou possibles mais improbables, vous aide à anticiper les facteurs qui peuvent influencer le résultat. L’avenir vous appartiendra si vous pratiquez un leadership judicieux.

En tant que futurologue, gérez les choix importants en vous posant les questions suivantes ​​​​​​​: pourquoi tel évènement devrait avoir ou ne pas avoir lieu ​​​​​​​? Qu’est-ce qui pourrait le remplacer ​​​​​​​? Quel est le résultat que je souhaite obtenir et comment puis-je le favoriser ​​​​​​​? Quels autres facteurs entrent en ligne de compte ​​​​​​​?

Compétence n° ​​​​​​​2 : ‘le Yoda.’ Il exploite l’intelligence émotionnelle pour instaurer un environnement collaboratif et un climat de sécurité psychologique.
La motivation et le savoir-être sont les composantes de l’intelligence émotionnelle, de même que l’empathie (qui vous aide à interagir de manière constructive) et la conscience de soi (qui vous permet de réguler vos émotions et de comprendre comment les autres vous perçoivent). La conscience de soi est en corrélation avec la réussite.

Les dirigeants démontrant les compétences d’un Yoda font preuve de grandes capacités d’écoute. Ils dirigent non en donnant des ordres, mais en posant des questions de type ‘comment’ et ‘pourquoi’. Ils impliquent les membres de leur équipe dans le processus décisionnel et reconnaissent leur contribution. Ils gèrent les conflits ouvertement et de manière sereine, tout en encourageant l’enthousiasme et l’engagement. 

Compétence n° ​​​​​​​3 : ‘le Traducteur.’ Il écoute et communique de manière efficace, en conciliant et en mettant en relation tous les employés de l’entreprise.
La communication est le leadership.’ Écouter est essentiel pour comprendre les employés, les clients, les concurrents et le monde en général. Écouter, ce n’est pas seulement prêter l’oreille, c’est aussi vouloir comprendre. Plus vous vous élevez dans la hiérarchie, plus vous mettrez de distance entre vous et la plupart de vos collaborateurs. Écouter crée des passerelles. Instaurez un environnement sûr afin que chacun se sente libre de vous parler en toute franchise.

La communication permet à un groupe de se réunir autour d’une stratégie. Apprenez les bases de l’écoute et de la communication ​​​​​​​: établissez un contact visuel, n’interrompez pas, et utilisez un langage corporel et des indices verbaux pour témoigner de votre attention. Montrez que vous comprenez les sentiments de votre interlocuteur. Posez des questions constructives qui encouragent l’intuition et l’exploration, mais ne prenez pas le contrôle de la conversation. Instaurez un échange de concessions mutuelles. Proposez des suggestions et des alternatives. Restez attentif à la façon dont votre public reçoit votre message.

Compétence n° ​​​​​​​4 : ‘le Coach.’ Il motive, fédère, inspire et instruit.
Pour motiver les individus, le Coach – en tant qu’agent du changement – identifie ce à quoi ils accordent le plus de valeur et trouve un moyen de le leur offrir. Un coach inspire et mobilise ses employés de différentes manières, notamment à travers une collaboration étroite, une réflexion créative et des liens affectifs. L’engagement des employés est le résultat d’expériences positives sur le lieu de travail en matière de technologie, d’espace physique et de culture organisationnelle.

L’avenir d’une entreprise dépend de sa manière d’agir actuelle pour s’assurer de disposer plus tard du leadership adéquat. En tant que coach, votre plus grande responsabilité et prérogative consiste à aider les autres à aller plus loin que vous. Nouez des relations avec vos collègues en vous reposant sur des liens qui transcendent vos fonctions professionnelles. Découvrez ce qui les préoccupe, ce qui les angoisse et à quoi ressemble leur vie de famille. Identifiez leurs forces et leurs faiblesses, leurs aspirations et leurs passions personnelles. Le ‘centrage’, soit la capacité à être pleinement et consciemment présent, est le trait de caractère le plus important du leader inspirant.

Compétence n° ​​​​​​​5 : ‘le Techno-ado’ s’engage fougueusement et de manière ludique dans la technologie.
La technologie est omniprésente et essentielle à la réussite des entreprises. Mais les dirigeants n’ont pas besoin de connaître son fonctionnement dans le moindre détail, la compétence fondamentale étant de comprendre l’impact que les technologies actuelles et émergentes auront sur votre entreprise. Les nouvelles technologies ne font pas peur aux Techno-ados. Ils se lancent dans l’aventure et commencent à expérimenter avec enthousiasme pour voir ce qu’ils sont capables d’accomplir.

Déterminez quels nouveaux outils semblent prometteurs pour votre entreprise. Réunissez un petit groupe d’experts en nouvelles technologies ayant de meilleures compétences que vous, et demandez-leur de vous coacher. L’apprentissage continu permet aux leaders de garder le rythme et de rester connectés.