Les Compétences des superviseurs

Les superviseurs ont des compétences:

  • Relations humaines (Leader, coach, mentor, communicateur et mobilisateur)
  • Techniques : le superviseur est un expert dans leur domaine
  • Administratives : Les superviseurs savent planifier, organiser, diriger, contrôler.
  • Conceptuelles : Capable de résoudre les problèmes efficacement, prendre des décisions rapides et capable d’en prévoir les conséquences.
  • Gestion de l’information: capable de collecter, traiter, analyser, partager et diffuser de manière adéquate des informations pertinentes
  • Gestion du temps: planifier

Traits de personnalité et motivation du superviseur

Dimension de la personnalitéTraits de personnalité
ExtroversionSociable, expressif, empathique, coopératif, rassembleur, bâtisseur d’équipe, doté d’un sens de l’humour
DroitureConsciencieux, responsable, discipliné, rigoureux, respectueux et intègre
Stabilité émotionnelleCalme, patient, en contrôle, a confiance en lui, accepte la critique, résiste au stress
AmabilitéSouple, tolérant, humain, généreux, a le soucis des autres et du bien commun, est près de ses employés
Ouverture à l’expérienceCréatif, curieux, imaginatif, courageux, proactif, se donne une vision de l’avenir, n’a pas peur de prendre position et de prendre des risques.

Les valeurs essentielles

  • L’intégritéla compétence, les qualités de leader
  • L’honnêtetéla compétence, l’inspiration, le courage et un esprit tourné vers l’avenir
  • Intelligent, juste, ouvert, direct, imaginatif et fiable.

Le leadership

  • C’est d’influencer les personnes
  • John C.Maxwell, éminent spécialiste du leadership dit qu’un véritable leader est un savant mélange de talents qui s’apprennent ou s’affinent. 

Les styles de leadership

ForcesPoints de vigilance
AutocratiqueVite
Objectifs
Assume ses responsabilités
Rigidité
Exclusion
Manque de confiance
DémographiqueÉquipe
Collaboration
Humain (Confiance)
Équitable
Mobilisateur
Différence standardisation
Manque de liquidité
Ne s’impose pas assez
Longueur décision
Laisser-faireCréativité
Polyvalence
Débrouillardise
Conflits
Manque de confiance

•Le style autocratique: Il dirige ses employés avec une main de fer. Il commande et prend seul les décisions sans consulter ses employés. Il impose sa façon de faire et ne prend à cœur que la réalisation des objectifs de l’organisation. Généralement, il ne fait pas confiance à ses employés. Il a une supervision basée sur un contrôle serré de leur travail.

•Le style démocratique: Il fait confiance à ses employés. Il n’impose pas sa façon de voir ou de faire. Il discute avec les employés et les écoute. Il consulte les employés et les fait participer à la prise de décision même si cette dernière lui appartient. Il tient compte des besoins de ses employés et de leur bien-être.

•Le style laisser-faire : Il est indifférent à la qualité de la production et au bien-être des employés. Il renonce à assumer ses responsabilités. Il évite les situations où il devrait prendre des décisions. Il délègue ses tâches à ses employés. Il fuit les conflits tant organisationnels qu’interpersonnels

Le leader versus le gestionnaire

LeaderGestionnaire
InnoveAdministre
Prend les bonnes décisionsFait bien les choses
Est originalEst conformiste
Remet en question le statu quoAccepte le statu quo
Fait progresser l’organisationAssure le maintien de l’organisation
S’intéresse surtout aux gensS’intéresse aux systèmes et aux structures
Se demande quoi et pourquoiSe demande quand et comment
CréeImite
Prend ses propres décisionsSe comporte en bon petit soldat
Envisage les choses à long termeEnvisage les choses à court terme

L’intelligence émotionnelle

•C’est la capacité d’un individu à être empathique à l’égard de ses employés.

•Il réfléchit avec son cœur, il est capable de comprendre ses employés et est capable d’émotion.

•Il se connait et possède une bonne stabilité émotionnelle. 

•On entend souvent dire «il est très humain » en parlant du patron, cela signifie la plupart du temps qu’il possède cette intelligence émotionnelle.  •http://www.contact.ulaval.ca/article_magazine/lintelligence-emotionnelle-au-travail/

Les formes de pouvoir

  • Pouvoir lié à la position (permet au gestionnaire d’influencer pour amener les autres à faire ce qu’il a attend d’eux)
  • Pouvoir personnel (charisme, la personnalité)

Le pouvoir lié à la position c’est le pouvoir que confère un poste. Le pouvoir personnel est lié à personne (charisme, personnalité, compétences). Le gestionnaire peut faire usage des deux pour amener les autres à faire ce qu’il attend d’eux.

L’autorité VS autoritaire

Autorité (vient avec le poste que l’on occupe) / Autoritaire : qui aime être être obéi (façon d’être)

L’écart entre les besoins de l’entreprise et ceux des individus 



Catégories :Leadership

Tags:, ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :